#7 Incendio

Et voilà la suite de la série « Les secrets de tournage d’Harry ». Aujourd’hui on va voir les anecdotes d’un des films préféré : Harry Potter et la Coupe de Feu.

So Frenchie

Pour la première fois dans la saga Harry Potter, tu peux voir à l’écran une actrice française : Clémence Poésy qui joue le rôle de Fleur Delacour, grâce à sa maitrise parfaite de la langue de Shakespeare, elle a su convaincre les producteurs pour jouer un des 4 rôles majeurs de cet opus.

New faces

Si tu avais eu l’âge et l’envie de jouer dans Harry Potter, tu aurais pu, même si tu n’avais pas fait des études de comédie. C’est le cas de la belle Cho Chang et du champion de Durmstrang Viktor Krum. En effet, ces 2 interprètes ont été sélectionnés sans avoir d’expérience dans le cinéma. Petite anecdote en plus, le jeune Bulgare qui joue Viktor Krum a été repérer par la production au sein de son pensionnat alors qu’il était en retard à un cours.

British touch

Après Chris Colombus, et Alfonso Cuaron, c’est Mike Newell qui prend les rennes de la saga et c’est la première fois qu’un réalisateur britannique s’occupe de ce chef-d’oeuvre. De plus il prend les choses à coeur 🙂

Gentleman please

En parlant du réalisateur, en tournant la scène de bagarre entre les jumeaux Weasley, Mike Newell trouva que cette empoignade manquait de peps, c »est alors que le réalisateur prit par à la bagarre se qui a fait rire tout le set de tournage.

Time code : 1’30

Long long time

Le tournage de cet opus d’Harry Potter s’est déroulé sur 11 mois. C’est pendant la fin du précédemment film que les repérages ont été fait pour éviter une perte de temps. Pas beaucoup de repos pour Harry et ses amis.

Money money money

Le budget de la Coupe de Feu était un vrai secret, selon les rumeurs qui circulait, le budget était de 250 Millions de dollar. En vérité, le budget s’éleva à 130 Millions de dollar.

Let’s dance

Lors de la scène du bal, la détresse de Daniel Radcliffe n’est pas un jeu d’acteur, il est réellement en panique. En effet celui-ci n’a eu que 4 jours de répétition comparé aux autres acteurs qui ont répété pendant 3 semaines.
Voici ce que le réalisateur dira après le tournage de cette scène : « Ce tournage a été hilarant ! Daniel est un travailleur acharné, mais le Seigneur semble avoir négligé d’en faire un bon danseur. La déroute de Harry dans cette scène n’est pas feinte : c’est celle de Daniel ! »

petit exclu : Voici une scène coupée du film, bizarrement pas retenu dans le film 😂

Real or not ?

Majoritairement réalisé en images de synthèse, le Magyar à pointes qui est opposé à Harry Potter lors de la première épreuve du Tournoi des Trois Sorciers fut également créé « en vrai », grâce à l’animatronique. D’une longueur de douze mètres de long, cette dragonne pouvait ainsi cracher de véritables flammes à plus d’une dizaine de mètres. Chaud devant !

Aqua vitae

La séquence sous-marine du film, qui illustre la deuxième épreuve du Tournoi des Trois Sorciers, a été l’un des grands défis du film.
Lors du tournage de cette scène, Daniel Radcliffe réalisa un véritable tour de force : tout en nageant dans l’obscurité la plus totale par six mètres de fond dans l’un des bassin les plus grand d’Europe, il devait également jouer, se battre contre des créatures imaginaires ajoutées ultérieurement en post-production, mais également éviter de laisser échapper la moindre bulle d’air, Harry possédant des branchies à ce moment du récit ! Au final, le jeune acteur passa 41 heures et 38 minutes sous l’eau, sur une durée de trois semaines.

Et voilà, c’est tout le Harry Potter et la Coupe de Feu, j’espère qu’en regardant ce film, vous vous souviendrez de mes petites anecdotes.

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *